La véritable Dalida

bon3.jpgPrésentation de l’éditeur (2004)

Après avoir vécu une enfance difficile au Caire, des débuts professionnels qui ne la destinaient pas à une carrière de chanteuse et une succession d’amours malheureuses, Iolanda Gigliotti, devenue Dalida, ne connut pourtant jamais le bonheur, même parvenue au sommet de la notoriété.
Au fil des années, elle se retrouva prisonnière d’un entourage qui entendait la façonner à sa guise. Parce qu’elle ne sut jamais lui dire « non » et qu’elle plongea dans une solitude de plus en plus oppressante, elle choisit un jour de s’évader par le suicide. C’était en mai 1987. Pourquoi cet acte définitif ? Quelle femme meurtrie se cacha derrière une artiste admirée dont tout le monde salua le haut degré d’exigence dans le
travail ? Pour comprendre le destin tragique et déconcertant de l’une des stars les plus adulées de la variété française, Emmanuel Bonini a mené une enquête rigoureuse. Il a interrogé des célébrités qui l’ont beaucoup côtoyée (Rika Zaraï, Annie Cordy, Hervé Vilard, Charles Dumont, Michèle Torr, etc.) et rencontré de nombreux et précieux témoins-clés dans les différentes étapes de sa vie qui ont accepté de sortir de l’ombre. Les révélations de son livre ne manqueront pas d’étonner tous ceux qui croyaient connaître une femme pourtant largement racontée dans les colonnes de la presse à sensation.

Voyez aussi le TOP 4 des meilleurs livres consacrés à Dalida (cliquez ici)

dalida,la véritable dalida,emmanuel bonini,biographie

Grande fête donnée à Montmartre, en septembre 2004, pour la sortie du livre « La véritable Dalida ». 

Photo envoyée par Jean-Batiste Casalta. 

dalida,la véritable dalida,emmanuel bonini,biographie

Emmanuel Bonini sur France Musique (« Etonnez-moi Benoît ») et « Sera Inseme »

img_5215_0.jpg

Une émission spéciale consacrée à Tino Rossi a été diffusée ce 21 décembre 2013 sur France Musique, chez le grand Benoît Duteurtre. 

Pour lire la présentation de l’émission, cliquez ici :
ETONNEZ-MOI BENOIT.

Pour écouter l’émission (podcast), cliquez sur la photo ou ici :
ECOUTER LE DIRECT.

(Podcast disponible jusqu’au 15.09.2016.)

avis_modifié-3.jpg

emmanuel_bonini.jpgPar ailleurs, Emmanuel Bonini était présent le 6 novembre 2013, sur le plateau de « Sera Inseme » (Philippe Martinetti) pour une émission de télé sur Via Stella (chaîne Corse).

Pour voir le site du magazine des idées et de la culture, cliquez sur la photo ou ici :
SERA INSEME.

Piaf, la vérité

51hrhhRM25L__SS500_.jpgPrésentation de l’éditeur (2008)

Elle reste à ce jour inégalée et son mythe perdure, y compris aux Etats-Unis ! Son enfance présentée comme malheureuse, sa vie agitée, ses amours, ses drames et sa manière de ne fixer aucune limite à rien firent d’elle un sujet ou une cible facile pour la presse à scandale. La petite Dame en noir était un génie qui ne voyait bien qu’avec le cœur et beaucoup y saisirent leur chance. Abusée par des hommes qui lui donnèrent l’illusion d’avoir un tant soit peu rempli sa vie, foncièrement courageuse et terriblement attachante, Édith Piaf est morte dans la solitude. Debout face à Dieu. Une multitude de documents inédits et essentiels qui dormaient dans des coffres, des témoignages nouveaux scrupuleusement vérifiés, des détails surprenants sur l’entourage de la Môme, des révélations à chaque page, notamment sur l’affaire Leplée et sur la petite Cécelle, et, pour la première fois, le dossier d’Edith Piaf aux Renseignements Généraux font de ce livre une biographie aussi exceptionnelle que fort attendue.

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

Lisez l’article de « La Corse – votre hebdo :
« Piaf, 50 ans après » (cliquez ici)
 
Voyez aussi la vidéo Web TV Culture (cliquez-ici).

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

Danielle Bonel et Emmanuel Bonini.

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

Octobre 2008 – Présentation du livre « Piaf, la vérité » à Paris (Quai Malaquais),
en présence de Mme Danielle Mitterand.

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

Edith Piaf interprète « Autumn Leaves »

piaf,la vérité,emmanuel bonini,edith piaf,biographie

Edith Piaf interprète quatre chansons :

– Sérénade du pavé
– Il fait bon t’aimer
– C’est lui que mon coeur a choisi
– La rue aux chansons  

TINO ROSSI – Emmanuel Bonini

9782841678457_1_75.jpgTitre du livre : Le vrai Tino
Sous-tires : Témoignages & portraits inédits.
 
Auteur : Emmanuel Bonini
Préface : Jean-Jacques Debout

Editeur : Didier Carpentier
ISBN : 9782841678457
Pages : 560
Prix éditeur : 29,00 EUR
Parution : 12 septembre 2013
 
Mot de l’éditeur
 
500 millions de disques vendus, 1363 chansons enregistrées, 30 films et 4 opérettes à succès, des milliers de galas à travers le monde, une médaille frappée par la Monnaie de Paris, un boulevard à Ajaccio et un square à l’Île Rousse inaugurés de son vivant, le Grand Prix du disque Charles Cros, les insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur. En 50 ans de règne absolu, Tino Rossi, fils d’un modeste tailleur ajaccien, a gagné toutes les étapes menant à la gloire. Ce parcours extraordinaire ne fut pourtant pas sans embûche. Grâce à un formidable travail de recherche jamais entrepris jusqu’à présent sur l’une des figures les plus marquantes d’une époque emblématique, l’auteur, Emmanuel Bonini, a réussi après de nombreuses années de recherches, à assembler toutes les pièces du puzzle menant au récit nourri et documenté de l’histoire de Tino Rossi. De son enfance corse à ses débuts en Provence, de sa vogue parisienne à ses triomphes internationaux en passant par ses films, ses femmes, ses passions et ses amitiés surprenantes. Tino renaît à la lumière ! De son interrogatoire, le 7 octobre 1944, dans les coulisses du Moulin Rouge qui mènera Tino Rossi au Quai de Gesvres en compagnie du commissaire Clot, en passant par sa temporaire et injustifiée incarcération à la prison de Fresnes durant deux mois et sa remise en liberté en raison d’actes de Résistance avérés, aucun fait historique n’est nié au sein de la présente biographie. Par les témoignages qu’il contient, les documents exclusifs et photographies qu’il fournit (plus de 500) et la somme d’informations inédites qu’il verse au compte de l’Histoire, ce livre hors des sentiers battus (qui surprendra spécialistes et iconoclastes) peut être considéré comme l’oeuvre biographique définitive et la plus exhaustive jamais consacrée à Tino Rossi.
 
 

bonini,emmanuel,tino rossi,livre,le vrai

 

tino rossi,emmanuel bonini,2013,biographieFrance Dimanche, Dernière Heure, Corse matin :  cliquez ici.
Corse Matin « Tino, une redécouverte » : cliquez ici.
DNA « L’empereur a gardé sa couronne » : cliquez ici.

 

 

tino rossi,emmanuel bonini,2013,biographie

afc.jpg

Emmanuel Bonini était l’invité d’Alta frequenze, ce 7 janvier 2014, dans le cadre de l’émission « In Giru ». Au programme, la présentation de son ouvrage « Le Vrai Tino ». (Cliquez sur l’image « Alta frequenza » pour écouter le programme).

Jean-Jacques Goldman – Presse

jean-jacques-goldman-en-1982-a-paris-depuis-le-debut-de-sa-carriere-le-chanteur-a-vendu-27-millions-de-disques-photo-afp.jpg

Jean-Jacques Goldman, le succès par procuration
Source : DNA (Dernières nouvelles d’Alsace)
Auteur : Xavier Frère
Photo : AFP 

Personnalité préférée des Français, carton dans les hits de  Génération Goldman  1 puis 2, pérennité des Enfoirés. Jean-Jacques Goldman reste un cas unique dans la chanson française.

À l’époque d’un président « normal », c’est un artiste « normal » qui tient le haut de l’affiche, trente-deux ans après son premier tube « Il suffira d’un signe » (1981). Pourtant, à la différence de quelques-uns de ses contemporains, Patrick Bruel, Mylène Farmer ou Johnny, qui arpentent encore les scènes, Jean-Jacques Goldman est retiré du « circuit ». Sauf peut-être pour les Enfoirés, et sur la pointe des pieds. Loin de la sphère médiatico-artistique, il est un pater familias discret, retiré depuis 2001, mais efficace. « Goldman » sonne comme une marque, label et gage de qualité à lui tout seul. La « Golden touch » ? Tout ce que touche l’artiste se transformerait en or.

« Un incroyable pouvoir de séduction »
Il a été un faiseur de tubes pour lui-même avant de l’être pour Céline Dion, Johnny, Calogero, De Palmas, Marc Lavoine, Patricia Kaas. Plus de 30 interprètes en tout. Au point d’être devenu aussi en quelque sorte le pater familias de la chanson française. Il ne marche pas seul. « À force de ne pas être à la mode, il est devenu intemporel », éclaire l’auteur Emmanuel Bonini, qui a correspondu avec l’artiste dès les années 80, et qui sort prochainement un livre sur les sept tournées de Jean-Jacques Goldman (*).

Avec son retrait prolongé, il a suscité le mystère, et le désir. « C’est quelqu’un de malin, subtil, qui connaît le métier de A à Z, qui a un incroyable pouvoir de séduction », décrit-il, « il a su traiter de sujets sociétaux avant l’heure, sans jamais, comme un Yannick Noah par exemple, donner ses vraies opinions ». Il personnalise encore aujourd’hui « une joie de vivre », reste quelqu’un de « foncièrement positif », engagé de surcroît dans des causes nobles. Et par les temps qui courent, cette attitude plaît.

Ce souffle de bonheur, il a aussi été alimenté par les deux disques « Génération Goldman », le premier vendu à 800.000 exemplaires – un exploit aujourd’hui dans le marasme discographique – et le second qui prend le même chemin.

Ces reprises ravivent la flamme des adultes qui l’ont découvert dans les années 80, et grâce à une nouvelle génération d’artistes (Tal, M Pokora, Emmanuel Moire…) touchent les plus jeunes.

Est-il un cas unique dans le panorama musical français ? « Comme un Francis Cabrel, il a un certain recul par rapport à son statut », juge Sevan Barsikian, qui a créé avec Michael Goldman, son fils, la florissante My Major Company, à la fois label de musique et plateforme de financement participatif.

« Il n’est jamais parti »
Reste aujourd’hui UNE question à plusieurs entrées : est-il allé « au bout de ses rêves » musicaux ? Suffira-t-il d’un signe pour qu’il remonte sur scène ? Pourra-t-il revenir ? « De façon échelonnée, ou très ponctuelle s’il refait un album », prédit Emmanuel Bonini, « mais en fait, il n’est jamais parti ! »

(*) « Goldman en lumières » (éditions Didier Carpentier) sortie le 12 septembre.

Source : DNA (Dernières nouvelles d’Alsace)

Voyez aussi l’article : Jean-Jacques Goldman en lumières (cliquez ici)

La vériable Mireille Mathieu

41BECVEKGKL__SS500_.jpgPrésentation de l’éditeur (2005)

Novembre 1965 : sa voix, son visage et son nom deviennent célèbres en un instant grâce à la télévision où elle remporte la finale du Jeu de la chance, ancêtre de la Star Academy. Elle a 19 ans. Aînée de quatorze enfants, issue d’une famille modeste d’Avignon, elle se retrouve l’héroïne d’un conte de fées. Pour les nostalgiques d’Edith Piaf, disparue quelques mois plus tôt, elle apparaît comme une réincarnation. Et c’est sur ce souvenir que sa carrière grandit peu à peu avant qu’elle ne forge sa véritable image grâce à un magicien nommé Johnny Stark. Ce grand imprésario lui apprend tous les secrets du métier. Sans jamais renier les principes hérités de ses parents mais au prix de nombreux sacrifices et d’un travail forcené, elle réussit à trouver son style propre et, encouragée par des artistes comme Maurice Chevalier et Tino Rossi, elle s’impose au tout premier rang parmi les chanteurs préférés du public français. Pendant vingt-cinq ans, elle ne quitte pas les hit-parades et la télévision et reçoit une quantité impressionnante de récompenses à l’étranger où elle représente de manière idéale  » la chanson française « . Son buste est choisi pour devenir une Marianne de la République. Cependant, la modestie et la timidité qu’elle révèle au cours de ses interviews ne la mettent pas à l’abri des caricatures. Après avoir interrogé de nombreux témoins, Emmanuel Bonini retrace le parcours de cette longue carrière et tente de mettre à jour les secrets d’une personnalité beaucoup plus riche qu’on ne croit.

mireille mathieu,emmanuel bonini,biographie,la véritable mireille mathieu

mireille mathieu,emmanuel bonini,biographie,la véritable mireille mathieu

Lire est un plaisir (journal des chroniqueurs littéraires) – cliquez ici.

mireille mathieu,emmanuel bonini,biographie,la véritable mireille mathieu

mireille mathieu,emmanuel bonini,biographie,la véritable mireille mathieu
mireille mathieu,emmanuel bonini,biographie,la véritable mireille mathieu

Le 1er 45 tours de Mireille Mathieu