Corse Infos – Portrait d’Emmanuel Bonini

Corse Infos Grand Format

Même article – Grands caractères

Corse Infos Grand Formatxbdef1.jpg

bdef2

Sources : Corse Infos (Marie-Lise Cuissard) – Emmanuel Bonini

Romy : Une histoire simple ?

fi

Ecoutez l’émission de Laurent Goumarre (43 minutes) en cliquant sur le lien ci-après.
N’oubliez pas ensuite de faire démarrer l’émission dans l’écran obtenu, en cliquant
sur la flèche
fi2
https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/dd9b14fd-3c9b-4f4c-9972-534aa1ec8a22

Cliquez ici pour lire l’article : « Romy Schneider : fatalité et paradoxes ».

fi1

Romy Schneider – Fatalité et paradoxes

717-VRqSaQL« La véritable Romy Schneider » est sortie ce 29 août dans toutes les bonnes librairies.

Qui ne se souvient du talent et de la personnalité de Romy Schneider ?

Romy Schneider n’a pas vingt ans lorsqu’elle obtient une notoriété internationale, grâce à son rôle inoubliable dans Sissi. Enfermée dès lors dans des emplois stéréotypés, elle va devoir lutter pour casser son image. C’est la France qui va finalement offrir à Romy l’épanouissement professionnel auquel elle aspirait. De « La Piscine » à « La Passante du Sans-Souci » en passant par « César et Rosalie » », « Le Train » ou « Le Vieux Fusil », la comédienne va révéler toutes les facettes d’un talent unique.
Sa vie privée ne sera pas du même ordre. Tourmentée et extrêmement vulnérable, Romy mène sa vie sans tiédeur ni concessions et cette soif d’absolu va la conduire au désastre. Abandons, trahisons, escroqueries, rien ne lui sera épargné. En manque continuel d’affection et incapable de se remettre en question, elle cherchera son salut dans l’alcool et les « médicaments », jusqu’à la mort tragique de son fils de quatorze ans, qui aura raison de ses dernières forces. De nombreux témoignages, documents inédits éclairent d’un nouveau jour le destin de cette immense actrice qui revit dans cet ouvrage telle qu’elle ne cessera jamais d’être : fière, libre, rayonnante et profondément malheureuse.

Cette biographie richement illustrée est une réécriture presque totale de l’édition de parue en 2001 qualifiée  par une lectrice de bouleversants, qui vous remue ; vous en sortez atteint par tant de douleurs. L’édition de 2018 – totalement remaniée – contient des chapitres supplémentaires et non des moindres. On ne peut, dès lors, pas vraiment parler d’une réédition au sens stricte du terme.

Emmanuel Bonini est actuellement à Paris pour la promotion de son livre. L’auteur a déjé été filmé pour le 13 heures de Pierre Pernaut, ainsi que Entrée Libre de Claire Chazal (ces émissions seront probablement diffusées le 22 ou 23 septembre). Il a été l’invité de Le nouveau Rendez-Vous de Laurent Goumarre et des émissions sont prévues chez Michel Drucker, Bernard Pivot et Stéphane Bern… Des papiers vont également sortir ! Autrement dit, le livre est lancé !

IMG_41891

Brigitte Bardot – Web TV Culture

DSC_1937_edited_edited.jpg

INTERVIEW.jpg

Emmanuel Bonini Brigitte Bardot, par amour… et c’est tout !

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Bonjour Emmanuel Bonini
Emmanuel Bonini (Brigitte Bardot- Par amour et c’est tout !) : Bonjour Philippe
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Nous allons évoquer dans un instant votre nouveau livre Brigitte Bardot par amour et c’est tout ! Auparavant,  revenons sur quelques-uns de vos précédents ouvrages, biographie d’artistes Romy Schneider, Dalida ou encore Joséphine Baker… Pourquoi avoir choisi ce style littéraire, pourquoi la biographie d’artistes ? 
Emmanuel Bonini (Brigitte Bardot- Par amour et c’est tout !) : C’est peut-être la biographie qui m’a choisi, je ne sais pas si on est destiné pour les choses ou prédestiné. Au départ c’était une passion d’enfant pour Joséphine Baker. J’ai écumé le monde pour elle, et ce que je sais faire, ce que j’aime faire en tout cas –écrire-, je l’ai mis au service de mes passions d’enfants, c’est-à-dire le spectacle. J’aime par-dessus tout le spectacle, parce que j’aime rêver, j’ai besoin de rêver et j’aime faire rêver, faire partager mes envies mes goûts, j’aime faire plaisir surtout.         
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Des biographies d’artistes, il en sort beaucoup mais c’est vrai que la critique reconnaît chez vous, un travail sérieux, un travail très minutieux de recherches notamment. Comment travaillez-vous pour vos biographies ?
Emmanuel Bonini (Brigitte Bardot- Par amour et c’est tout !) : Figurez-vous que l’on m’a même appelé le « Alain Decaux » de l’histoire du spectacle, il y a pire comme compliment. C’est vrai que je fais de l’investigation. J’ai le respect de moi-même, j’ai l’amour et le respect du public et du lecteur, on ne doit pas l’abuser,et là je ne fais pas de la démagogie. Il faut aller chercher ce que les autres ne montrent pas, ce qu’ils n’ont jamais fait. Il faut avoir le respect du lecteur, et pour ça il faut l’emmener là où il a envie d’aller, sans casser le mythe des gens racontés, mais en les rendant humains donc plus accessibles, plus compréhensibles… Je vais au coeur de l’humain, je vais essayer d’aller voir ce qu’il y a d’humain chez les gens.    
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : On se souvient que pour le livre sur Edith piaf, vous avez travaillé avec Danielle Bonnel, sa secrétaire. Là il y a le livre de Brigitte Bardot, et vous êtes en contact avec Brigitte Bardot. Vous avez besoin d’aller au plus près de l’artiste dont vous voulez témoigner ?  
Emmanuel Bonini (Brigitte Bardot- Par amour et c’est tout !) : Oui, même si parfois on peut se brûler. Pour les morts, il n’y a pas tellement de risques mais pour les vivants on peut se brûler au contact de la réalité, il faut éviter certaines promiscuités. Pour Edith Piaf, oui c’est vrai, j’étais en contact avec Danielle Bonnel, que j’ai rencontrée, qui est mon amie, ma petite mamie et on se parlait pendant des heures, des heures, des heures, tous les jours au téléphone. J’avais l’impression de connaître Piaf presque autant qu’elle, et c’est très difficile de concentrer toutes ces approches différentes pour donner la sienne propre.      
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Travailler sur des biographies d’artistes, est-ce que c’est une façon pour vous, peut-être, d’échapper à une réalité ? Un quotidien ? 
Emmanuel Bonini (Brigitte Bardot- Par amour et c’est tout !) : Sûrement. Bergson a écrit « Créer pour conjurer la mort », moi c’est écrire pour ne pas mourir. Et là, pour l’instant ce sont des biographies d’artistes mais je ne pense pas que ça va s’arrêter là et ça ne s’arrête pas là d’ailleurs, c’est un cheminement, c’est une étape, ce n’est pas calculé, c’est comme ça. Je prends ce qui vient, et je fais avec ce qui arrive. Tout est possible et avec moi je m’attends à tout.      
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) : Merci Emmanuel Bonini, Brigitte Bardot- Par amour et c’est tout !, c’est votre nouveau livre et c’est aux éditions Alphée.

Cliquez sur l’image pour l’interview « Web TV Culture »

par amour... BB.JPG

En passant.jpg

LIENS INTERNET.jpg

Présentation de l’éditeur (cliquez ici)

La véritable Dalida

bon3.jpgPrésentation de l’éditeur (2004)

Après avoir vécu une enfance difficile au Caire, des débuts professionnels qui ne la destinaient pas à une carrière de chanteuse et une succession d’amours malheureuses, Iolanda Gigliotti, devenue Dalida, ne connut pourtant jamais le bonheur, même parvenue au sommet de la notoriété.
Au fil des années, elle se retrouva prisonnière d’un entourage qui entendait la façonner à sa guise. Parce qu’elle ne sut jamais lui dire « non » et qu’elle plongea dans une solitude de plus en plus oppressante, elle choisit un jour de s’évader par le suicide. C’était en mai 1987. Pourquoi cet acte définitif ? Quelle femme meurtrie se cacha derrière une artiste admirée dont tout le monde salua le haut degré d’exigence dans le
travail ? Pour comprendre le destin tragique et déconcertant de l’une des stars les plus adulées de la variété française, Emmanuel Bonini a mené une enquête rigoureuse. Il a interrogé des célébrités qui l’ont beaucoup côtoyée (Rika Zaraï, Annie Cordy, Hervé Vilard, Charles Dumont, Michèle Torr, etc.) et rencontré de nombreux et précieux témoins-clés dans les différentes étapes de sa vie qui ont accepté de sortir de l’ombre. Les révélations de son livre ne manqueront pas d’étonner tous ceux qui croyaient connaître une femme pourtant largement racontée dans les colonnes de la presse à sensation.

Voyez aussi le TOP 4 des meilleurs livres consacrés à Dalida (cliquez ici)

dalida,la véritable dalida,emmanuel bonini,biographie

Grande fête donnée à Montmartre, en septembre 2004, pour la sortie du livre « La véritable Dalida ». 

Photo envoyée par Jean-Batiste Casalta. 

dalida,la véritable dalida,emmanuel bonini,biographie